Le Martianus Capella de Mannon de Saint-Oyend est en ligne

J’apprends de Pierre-Emmanuel Guilleray, conservateur et responsable des numérisations à la Bibliothèque municipale de Besançon, l’existence de « Mémoire Vive« , le site du patrimoine bisontin numérisé.

La documentation numérisée est déjà très importante, grâce au partenariat de six institutions — la bibliothèque municipale restant, et de très loin, le plus gros contributeur. On remarquera par exemple que l’intégralité du fonds Chifflet, soit 208 manuscrits modernes, a été numérisée : ce fonds représente à lui seul plus de cent dix mille images !

Le site donne accès en particulier à un important témoin de la vie intellectuelle lyonnaise à la période carolingienne : le manuscrit Besançon, B.M., 594.

Il s’agit d’un exemplaire de Martianus Capella copié de la main de Mannon de Saint-Oyend, un proche de Florus de Lyon. Le texte est accompagné de nombreuses gloses, interlinéaires et marginales, qui sont autant d’indices sur la culture des clercs lyonnais au neuvième siècle. On trouve aussi plusieurs schémas de loin en loin.

Besançon, B.M., 594, f. 23r

Besançon, B.M., 594, f. 23r

Besançon, B.M., 594, f. 72r

Besançon, B.M., 594, f. 72r

La notice attachée au manuscrit est essentiellement une description ancienne, mais elle ajoute une bibliographie actualisée. Quant à la numérisation elle-même, elle est d’excellente qualité et le zoom permet de se plonger dans les plus fins détails du manuscrit. En revanche, on peut regretter que les fichiers proposés au téléchargement ne soient pas de très bonne qualité, ce qui ne les rend pas très utiles.

Bien que cela n’apparaisse pas de prime abord, il est possible de renvoyer à une page en particulier, en changeant simplement le dernier chiffre de l’adresse :

etc.


Pierre Chambert-Protat

Membre de première année à l'École française de Rome, section Moyen Âge

More Posts - Website - Twitter

Pierre Chambert-Protat

Membre de première année à l'École française de Rome, section Moyen Âge

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. von Buren Veronika dit :

    Bonjour, en effet malheureusement cette numérisation est inutilisable car il faudrait pouvoir lire les gloses pour situer le manuscrit. A tritre de compraison voir la numérisation de Leiden BPL 36 qui permet ce travail. J’ai chercher en vain le lien me permettant d’adresser ce regret à la bibliothèque même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *