Florus de Lyon Une bibliothèque et un auteur au milieu du neuvième siècle

Les Patrologies avant Migne — BP7-11 (1618-1624)

Qu’est-ce que c’est? Comment ça marche? Voyez le billet d’introduction «Bibliographie en ligne: les Patrologies avant Migne», ici. BP7 — 1618 — Magna bibliotheca veterum Patrum et antiquorum scriptorum ecclesiasticorum… cura et studio doctissimorum...

Les Patrologies avant Migne — BP4‑6 (1609-1610)

Qu’est-ce que c’est? Comment ça marche? Voyez le billet d’introduction «Bibliographie en ligne: les Patrologies avant Migne», ici. BP4 — 1609‑10 — Bibliothecae veterum Patrum et auctorum ecclesiasticorum tomi octo… per Marguarinum de la...

840–841, une page d’histoire de Lyon

On fête aujourd’hui, 16 janvier 2016, le 1175e anniversaire de l’ordination d’Amolon, successeur d’Agobard sur le siège épiscopal de Lyon (841–852). C’est un bon prétexte pour présenter la source de cette information, un document...

À propos de la liste de J. Heil (III)

(Voyez la note I et la note II) Les conseils éclairés de Jérémy Delmulle m’ont permis d’avancer sur les quelques cotes de Heil qui me résistaient, et de conclure enfin cette révision.

À propos de la liste de J. Heil (II)

Je terminais une précédente note en annonçant des vérifications complémentaires sur certains des manuscrits désignés par J. Heil comme des témoins de l’Expositio augustinienne de Florus. C’est l’objet de la présente note.

Les Acta Sanctorum Ordinis Sancti Benedicti en ligne

d’Achéry, Luc et Jean Mabillon, Acta Sanctorum Ordinis Sancti Benedicti in saeculorum classes distributa, Parisiis: apud Ludovicum Billaine, 1668–1702 (6 t. in 9 vol.) Exemplaires de la Bibibliothèque municipale de Lyon, accessibles sur Google...

Le Martianus Capella de Mannon de Saint-Oyend est en ligne

J’apprends de Pierre-Emmanuel Guilleray, conservateur et responsable des numérisations à la Bibliothèque municipale de Besançon, l’existence de « Mémoire Vive« , le site du patrimoine bisontin numérisé. La documentation numérisée est déjà très importante,

Lyon en 1562: pillage et sauvetage des manuscrits

Depuis quelques mois, j’entretiens sur ce carnet une « veille » autour des manuscrits latins de la Bibliothèque nationale de France mis en ligne par Gallica. Mais voilà un inconvénient de restreindre cette veille aux fonds...