Les éditions du Contre les hérésies (avant le XXe siècle)

J’avais besoin de confronter un peu les différentes éditions modernes du Contre les hérésies d’Irénée. Or, pour diverses raisons plus ou moins bonnes que j’ai déjà expliquées ici ou là sur ce carnet, il est assez fastidieux de trouver ce qu’on cherche dans l’immensité des imprimés modernes numérisés… Parvenu à un certain point, j’ai cru plus “simple” de prendre le problème à bras le corps et de recenser les volumes une bonne fois pour toutes, plutôt que de devoir les chercher et re-chercher ponctuellement. Voici donc une liste, assez brute, que je publie ici en espérant qu’elle fera, une fois de temps en temps, gagner quelques minutes à d’autres qu’à moi.

J’ai travaillé à partir de l’histoire éditoriale brossée en 1965 par Bertrand Hemmerdinger dans l’introduction du premier tome paru de l’édition des Sources chrétiennes (SC 100*, p. 34-41). Mais il s’agit d’un résumé critique et non bibliographique : toutes les références ne sont pas données, et les réimpressions ne sont pas citées. Je ne donne pas ici les références complètes de chaque volume car les liens que je donne permettront de les acquérir rapidement de visu. Ma recherche systématique des volumes numérisés, un examen rapide de leur page de titre, a aussi attiré mon attention sur une publication que Hemmerdinger ne mentionne pas mais qui mériterait peut-être d’être regardée comme une édition : celle de Grynaeus (Gryner), 1571.

J’ai également utilisé les catalogues en ligne de diverses bibliothèques patrimoniales pour garantir les dates des éditions (celle de Massuet date de 1710 et non 1712 comme indiqué par Hemmerdinger, p. 40) et ajouter les dates des réimpressions. J’ai ensuite cherché “Irenaei” dans Google Books, en jouant avec l’outil “date” : d’abord sur l’année de chaque édition préalablement identifiée (1526, 1528, 1534, etc.), pour en retrouver les différents exemplaires disponibles ; puis sur les intervalles entre les éditions connues (1527, 1529-1533, etc.) pour m’assurer que Google Books n’en connaissait pas d’autres. Finalement, j’ai cherché les réimpressions des patrologies avant Migne dans les index de Ittig et Dowling (cf. Bibliographie en ligne : les Patrologies avant Migne).

Pour autant, je ne prétends pas avoir retrouvé tous les exemplaires disponibles.

Pourquoi lister les réimpressions et les différents exemplaires d’une même édition ? D’abord parce que certains exemplaires ou certaines numérisations sont défectueuses, et il est plus simple de tous les lister que de les vérifier un par un. Ensuite, pour à la fois les distinguer et faciliter les comparaisons. Enfin, parce que les réimpressions ne sont pas identiques à ce qu’elles réimpriment, et les exemplaires ne sont pas identiques les uns aux autres mais portent souvent des traces de leur histoire individuelle : ils documentent ainsi l’histoire du Contre les hérésies, et ce qu’on pourrait appeler sa micro-histoire.

[Le 27/09/2022 : Ajout de liens vers plusieurs exemplaires accessibles ailleurs que sur Google Books.]

Édition princeps d’Érasme, 1526

Réimpression : Bâle, 1528

Réimpression : Bâle, 1534

Réimpression : Paris, 1545

Réimpression : Bâle, 1548

Réimpression : Bâle, 1560

Réimpression : Paris, 1563

(Erreur d’impression pour “1567” ?)

Réimpression : Paris, 1567

Édition Des Gallars [Gallasius], 1570

Édition Grynaeus, 1571

Édition Feuardent, 1575

La même, datée de 1576 sur la page de titre

(L’achevé d’imprimer reste en date de 1575)

Seconde édition Feuardent, 1596

Réimpression : Cologne, 1625

Réimpression : Paris, 1639

(Etonnamment, je n’en ai trouvé aucun exemplaire sur Google Books. L’exemplaire de la Bibliothèque municipale de Lyon, 100291, semble n’avoir pas été numérisé : https://catalogue.bm-lyon.fr/ark:/75584/pf0001674762.locale=fr)

Réimpression : Paris, 1675

Réimpression dans la Maxima Bibliotheca Veterum Patrum, Lyon, 1677, t. 2/2, p. 217 sqq.

Édition Grabe, 1702

Édition Massuet, 1710

Réimpression : Paris, 1734

Réimpression dans la Patrologie grecque en latin seulement, t. 5, Paris, 1856

Réimpression dans la Patrologie grecque, t. 7/1, Paris, 1857

Édition Stieren, 1848

Le tome 1 contient l’édition proprement dite. Le tome 2 compile les pièces liminaires des éditeurs antérieurs (première partie) et des annotations critiques également prélevées dans la bibliographie antérieure. 

Exemplaires dépareillés du tome 2

Réimpression de 1853

Exemplaires complets

Exemplaires dépareillés du tome 1

Exemplaires dépareillés du tome 2

Édition Harvey, 1857

En deux tomes (Livres I-II ; III-V).

Exemplaires complets

Exemplaires dépareillés. Tome 1

Exemplaires dépareillés. Tome 2

Pierre Chambert-Protat

Philologue. Assistant au département des manuscrits de la Bibliothèque Apostolique Vaticane.

More Posts - Website - Twitter


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.