Archives par mot-clé : Irénée de Lyon

La parution de l’édition Stieren du Contre les hérésies

En examinant les éditions successives du Contre les hérésies, je ne comprenais pas pourquoi la bibliographie date généralement l’édition d’Adolf Stieren de 1848, alors que les volumes que j’en trouvais sont clairement datés de 1853. J’avais fini par penser que cette date de 1848 était une de ces minuscules erreurs, généralement sans importance, qu’un premier chercheur peut avoir commises en retranscrivant mal des notes peut-être hâtives, et dont les lecteurs répètent ensuite l’erreur faute d’avoir vérifié. Mais j’ai été formellement démenti lorsque, passant en revue les exemplaires consultables en ligne (cf. Les éditions du Contre les hérésies (avant le XXe siècle)) j’en ai trouvé un effectivement daté de 1848. Or, dans le dossier qui m’occupe en ce moment à travers Irénée, ces cinq petites années de différence changent toute l’histoire… Je me suis donc efforcé de débrouiller les dates et modalités de publication de l’édition Stieren.

Continuer la lecture de La parution de l’édition Stieren du Contre les hérésies

Les éditions du Contre les hérésies (avant le XXe siècle)

J’avais besoin de confronter un peu les différentes éditions modernes du Contre les hérésies d’Irénée. Or, pour diverses raisons plus ou moins bonnes que j’ai déjà expliquées ici ou là sur ce carnet, il est assez fastidieux de trouver ce qu’on cherche dans l’immensité des imprimés modernes numérisés… Parvenu à un certain point, j’ai cru plus “simple” de prendre le problème à bras le corps et de recenser les volumes une bonne fois pour toutes, plutôt que de devoir les chercher et re-chercher ponctuellement. Voici donc une liste, assez brute, que je publie ici en espérant qu’elle fera, une fois de temps en temps, gagner quelques minutes à d’autres qu’à moi.

Continuer la lecture de Les éditions du Contre les hérésies (avant le XXe siècle)

Transmettre et éditer : autour de l’exhortation d’Irénée aux copistes

Ces réflexions ont commencé par des remarques faites un peu à la volée sur Twitter, les 9 et 11 mai 2022 [lien], et nourries par les judicieuses remarques de @ellebore_noir, @LeCheikh et @mahaut_h, que je remercie beaucoup. J'ai synthétisé, prolongé un peu et formalisé ici ces quelques réflexions, mais ne prétends aucunement que la question soit très originale ; je présume au contraire qu'elle aura déjà été soulevée et traitée bien mieux qu'ici dans l'abondante bibliographie relative à Irénée.

Érasme, en tête de son édition princeps du Contre les hérésies d’Irénée (1526), met à l’honneur une exhortation du même Irénée aux futurs copistes de ses œuvres :

Image de l'exhortation d'Irénée aux copistes dans l'édition princeps du Contre les hérésies (Erasme, 1526)
L’exhortation d’Irénée aux copistes telle qu’Érasme l’imprime en 1526 en exergue du Contre les hérésies (cliquer pour voir sur Google Books)

Toi qui copies ce livre, je t’en conjure par Jésus Christ le Seigneur, et par sa glorieuse venue où il doit juger vivants et morts : quand tu l’auras copié, collationne-le et corrige-le d’après l’exemplaire dont tu as pris copie, très soigneusement ; et cette exhortation aussi, copie-la comme tu l’as trouvée dans ton modèle.

Mais cette exhortation ne vient pas du Contre les hérésies ; en fait, assez ironiquement, elle vient d’une œuvre d’Irénée qui n’a pas été assez copiée pour survivre… Érasme l’a trouvée Continuer la lecture de Transmettre et éditer : autour de l’exhortation d’Irénée aux copistes