Archives par mot-clé : Jérôme

Transmettre et éditer : autour de l’exhortation d’Irénée aux copistes

Ces réflexions ont commencé par des remarques faites un peu à la volée sur Twitter, les 9 et 11 mai 2022 [lien], et nourries par les judicieuses remarques de @ellebore_noir, @LeCheikh et @mahaut_h, que je remercie beaucoup. J'ai synthétisé, prolongé un peu et formalisé ici ces quelques réflexions, mais ne prétends aucunement que la question soit très originale ; je présume au contraire qu'elle aura déjà été soulevée et traitée bien mieux qu'ici dans l'abondante bibliographie relative à Irénée.

Érasme, en tête de son édition princeps du Contre les hérésies d’Irénée (1526), met à l’honneur une exhortation du même Irénée aux futurs copistes de ses œuvres :

Image de l'exhortation d'Irénée aux copistes dans l'édition princeps du Contre les hérésies (Erasme, 1526)
L’exhortation d’Irénée aux copistes telle qu’Érasme l’imprime en 1526 en exergue du Contre les hérésies (cliquer pour voir sur Google Books)

Toi qui copies ce livre, je t’en conjure par Jésus Christ le Seigneur, et par sa glorieuse venue où il doit juger vivants et morts : quand tu l’auras copié, collationne-le et corrige-le d’après l’exemplaire dont tu as pris copie, très soigneusement ; et cette exhortation aussi, copie-la comme tu l’as trouvée dans ton modèle.

Mais cette exhortation ne vient pas du Contre les hérésies ; en fait, assez ironiquement, elle vient d’une œuvre d’Irénée qui n’a pas été assez copiée pour survivre… Érasme l’a trouvée Continuer la lecture de Transmettre et éditer : autour de l’exhortation d’Irénée aux copistes

Florus, Jérôme et Paul

Je profite de cette saint Jérôme pour ajouter deux liens à mon précédent billet () saluant une vague de nouveaux manuscrits carolingiens lyonnais sur Gallica.

Suivant un projet qu’il s’était donné sur toute une série de Pères de l’Église, Florus de Lyon a en effet réalisé une compilation d’extraits de saint Jérôme commentant les épîtres de saint Paul. Les deux cent soixante-cinq extraits de saint Jérôme ont été classés dans l’ordre des épîtres de Paul.

Dom P.-I. Fransen, de Maredsous, a publié une «Description de la collection hiéronymienne de Florus de Lyon sur l’Apôtre», dans Revue bénédictine 94 (1984), pp. 195–228. À ce jour toutefois, il n’existe pas d’édition de cette compilation. Celle-ci serait pourtant fort utile, car Florus possédait d’excellents manuscrits anciens, dont il respectait scrupuleusement les leçons, et qui sont aujourd’hui en grande partie perdus. Les extraits patristiques de Florus de Lyon sont autant de fenêtres ouvertes sur l’état des textes au neuvième siècle.

Point d’édition donc ; mais grâce au partenariat de Biblissima et de la BnF, deux des trois manuscrits sont d’ores et déjà consultables en ligne :

  • Paris, BnF, lat. 1764, ff. 28r–59v
  • Paris, BnF, n. acq. lat. 1460, ff. 82r–122r

Le troisième manuscrit devrait être également consultable en ligne dans les prochains mois, grâce à une collaboration que j’ai engagée avec le site e-codices.